Dinard est une station balnéaire vieille comme au moins deux siècles. Sa réputation touristique commence vers 1850 quand les Anglais font construire des villas sur le littoral. Chacun veut y avoir sa propriété, les belles demeures se multiplient avec les adeptes des bains de mer. Rapidement, avant la fin du siècle, Dinard se spécialise : les mondains sur la plage de l'Ecluse, la plage à la mode où il faut se montrer et la plage du Prieuré plus familiale investie par les gens du coin.

Qui connait les plages bretonnes sait que les marées quotidiennes bouleversent tous les jours le littoral. La mer est tout près, le bain facile et quelques heures plus tard, il faut partir la rejoindre après une longue promenade pour pouvoir se baigner. A Dinard, on l'a compris très vite,et devant l'afflux de touristes et le succès balnéaire de Dinard, l’idée de rapprocher la mer de la cote s'est imposé.
Dans les années 30, deux bassins nautiques en plein air seront construits : le premier, la piscine extérieure de l'Écluse face à l'océan et plus tard la piscine du Prieuré, elle aussi en plein air, située dans la fin de l'estuaire de la Rance, faisant face à Saint Servan. Ces deux piscines sont remplis d'eau de mer, renouvelées par les marées.
La piscine découverte de l'Ecluse est la première du littoral. Construite par l'entrepreneur Franck Bailly, elle est inaugurée en 1928. Le sport et les bains de mer sont déjà à la mode et on organise de multiples activités dans et autour du bassin.



La plage du Prieuré de Dinard est une des plus grandes plages de la ville. Située à l’abri, au fond de la Baie du Prieuré devant le Parc de Port Breton, la piscine découverte, à marées, est la deuxième piscine en plein air et d'eau de mer de la ville.

Ces piscines n'ont plus de plongeoirs, suite à un accident dans la piscine de l'Ecluse. les deux piscines existent toujours, elles sont libres d'accès et gratuites.






Bonne baignade.