A Pâques, il y a beaucoup d’œufs. Les poules, au sortir de l'hiver, se remettent à pondre et les cloches en laissent tomber du ciel...

Il est un gâteau que je n'ai jamais oublié (même si je n'en ai pas mangé depuis des années), un gâteau portugais (j'ai habité au Portugal petite... et j'avais l'impression qu'on faisait des kilomètres pour aller manger ce gâteau qu'on ne trouvait à l'époque que dans cette petite ville d'Alfezeiraõ.... Je ne sais pas ce qu'il en est aujourd'hui).

Le pão de ló de Alfeizerão est au départ un gâteau fait par les religieuses d'un couvent. Lors de la visite de Carlos, un des rois portugais de l'époque, il fallut honorer le roi et faire LE gâteau du village. Comme la cuisinière était très, très tendue, arriva ce qui devait arriver, elle le rata.. Et c'est, (c'est la même légende pour bien d'autres recettes ailleurs dans le monde), de ce bide culinaire qu'est né ce merveilleux gâteau ! Une sorte de génoise avec au centre une crème aux œufs ...

Ce n'est surtout pas une recette rapide... Non, pour réussir ce gâteau, il faut de la patience, de la patience .... un bon batteur électrique, beaucoup d'oeufs et une cuisson pointilleuse !
Ingrédients
3 oeufs entiers
150 grammes de sucre
9 jaunes
70 grammes de farine
Battre les œufs avec le sucre jusqu'à l'obtention d'une crème blanchâtre. Ajouter les jaunes un à un et battre à chaque fois. Une fois tous les oeufs ajoutés, continuez à battre pendant 5 minutes. Ajouter la farine et battre à nouveau 5 minutes.
Mettre du papier sulfurisé dans un plat et verser votre pâte. Au four, pour environ 15 minutes température 180 degrés (thermostat 6) (le centre doit rester mou). Ne déguster que le lendemain ! C'est très dur !

Mon premier était un peu pâle, j'ai fini la cuisson du second au grill. Bon appétit !