Celles et ceux qui ont des poules le savent... Ces petites bêtes passent leurs journées à picorer. Qui un brin d'herbe, qui un ver de terre, qui une fane de betterave ou un grain de blé...

Et quand les restes de la maison sont maigres, que l'hiver dure, que l'herbe est rare ou que l'insecte se cache, la poule va devoir se venger sur les provisions mises à disposition par son bienfaiteur. Sauf que les dit-grains attirent toutes sortes d'amateurs, autres que nos gallinacées. Les petits oiseaux, l'hiver, sont en quête de nourriture et n'oublient pas de se servir. Et quand l'habitude est prise, on la garde le reste de l'année. Le garde manger garni à toutes saisons, on y revient. La volée de passereaux qui s'envole lorsque l'on s'approche du poulailler devient un classique, Sauf que même la LPO (Ligue Protectrice des Oiseaux) n'est pas pour : évitons de nourrir les juvéniles, ils doivent apprendre à trouver seuls leur nourriture martèlent-ils.


D'où la nécessité d'une mangeoire moins généreuse à l'approche de l'été... Il existe bien des modèles anti-gaspi sur le net, des fait-maison ou des à-acheter.

Ces mangeoires font la chasse aux grains tombés à terre, considérés comme gaspillés. Or qui élève des poules sait que la poule n'est pas bien difficile et picorera, avec joie, un grain gisant à terre voire, le préférera à celui qui est dans la mangeoire. Ces modèles ne protègent pas les céréales des nuées d'oiseaux.

Je vous propose donc MON dernier prototype, breveté à l'INPI (Institut National de la Protection des Inventions Propriété industrielle), qui est, selon moi, moins gourmand en graines. Il est en plus archi-simple à réaliser et à portée de tous, même les non-bricoleurs....

Il vous faut un conteneur en plastique de 10 litres Un cutter
et c'est tout.

Mangeoire anti oiseaux pour poules


On peut le réaliser avec une bouteille d'eau de 5 litres mais votre mangeoire, étant moins lourde, sera moins stable et vous devrez la remplir plus souvent. Faites un 3/4 de cercle avec votre cutter à 10 centimètres de la base.
Gardez le cercle accroché au conteneur, comme un petit toit au dessus de l'ouverture. Et ce pour deux raisons : si vous laissez votre mangeoire dans l'enclos, la pluie ne rentrera pas dedans. Et surtout, les oiseaux n’oseront pas, tout au moins au début, entrer dans la mangeoire. Au bout de quelques temps, ils auront apprivoisé le nouveau garde-manger et s'y aventureront... mais un par un...
La réserve baissera moins vite, vous verrez...



Sinon, il vous reste une autre solution, celles de nos grand-mères... Allez distribuer tous les jours quelques poignées de grains à vos petites bêtes...