Pendant la première semaine de juin, le Festival du film de l’Ouest re-ouvre ses portes... car il existe depuis 2009, ce jeune festival. C'est Courts en Betton (Betton, une petite commune à deux pas de Rennes), qui est à l'origine de toutes ces agitations filmesques. Les bénévoles de l'association ont déjà plusieurs éditions derrière eux, avec, toujours la même idée : favoriser des jeunes auteurs et toutes sortes de films. Du film d'animation au clip, du documentaire au film expérimental, de la fiction à la vidéo, du court au long métrage, tout est accepté ! ,... Bref, ces amoureux du cinéma, d'un autre cinéma, aiment le cinéma, même le cinéma un peu à l'ouest … et surtout le cinéma bien breton.

En effet, pour être sélectionné dans ce festival, il faut répondre à des critères bien précis aimer le beurre salé et le kouign amann.... Le film doit, d'une manière ou d'une autre, être lié à la Bretagne, soit par le lieu de tournage, soit par l'origine des créatrices et des créateurs (les expat ' bretons s'ils ont écrits, réalisés ou produits et même s'ils habitent loin, sont acceptés). Du 100% Made in Breizh... Un cru presque local... Les sélectionneurs ont assoupli leurs exigences et acceptent, hors compétition, des jeunes créateurs européens et canadiens.



Les amateurs se rendront dans les différents cinémas participants (voir le programme) et pourront même, si cela leur a plu, rejoindre l'équipe de bénévoles qui cherche toujours de nouvelles recrues.... bretonnes et non bretonnes ! PS : Le Festival ne dit pas si les films sont sous-titrés... en breton !

* Peut être même que certains Parisiens ont profité d'une sélection de courts métrages* des années passées lors de la Fête de la Bretagne dans le 15è arrondissement (Cinéma Le Chaplin – Saint Lambert). Au programme (Le père Noël et le Cowboy de Delphine Deloget, Old Love Desert de Jonathan Millet, Novembre de Ronan Tronchot et Du grain à moudre de Sonia Larue.