Il est des inventions qui sont drôles et originales. Et puis, quand on les regarde de plus prêt, on se dit qu'elles sont peut-être utiles ou même indispensables à l'humanité. L'uritrottoir semble être faite pour une des deux moitiés de l'humanité : les urbains. Ce sont deux Nantais Laurent Lebot et Victor Massip, qui en sont les papas et qui tentent, grâce à leur invention, de traquer les odeurs d'urine dans les recoins des villes ! Une belle trouvaille qui fait du deux en un : un stop aux émanations de pipis et un engrais riche en azote pour les bacs à fleurs du quartier ! Inspiré des toilettes sèches, l'uritrottoir recueille les mictions de qui veut bien y laisser son précieux liquide et sonne le glas (l'instrument est connecté) quand la coupe est pleine.

Uritrottoir de Faltazi

Gratuites, ces mini-toilettes sont déjà installées à Nantes et à Paris. Garnies de paille, elles transforment le liquide jaune en fumier pour les plantes. Et si les urines masculines, en plus d'azote, sont alcoolisées (Les Bretons ont tendance à se soulager dehors surtout quand ils sont b... ) on n'est pas trop regardant sur la qualité du compost qui en naîtra. Car l'objectif n'est pas de régler la faim dans les villes mais de canaliser entre 300 et 600 pipis... selon la taille de l'uritrottoir.... Ça laisse un peu de marge aux fêtards bretons... surtout que, quand le bac est plein, un gérant d'uritrottoir récupère la paille et la remplace...

Que voilà une belle invention pour la moitié de la planète (il y a bien plus d'urbains que de ruraux aujourd'hui sur Terre). Mais qui a oublié que, en ce 8 mars, jour de la femme, cette belle invention (une fois n'est pas coutume;=) ne s’intéresse qu'à une des moitiés de l'humanité... Et oui, l'urine des femmes ne peut être récoltée dans l'uritrottoir. Non pas parce qu'elle contient trop de résidus de médicaments (l'agence nantaise Faltazi explique que l'engrais recueilli ne pourra servir pour les légumes au vu des traces médicamenteuses et servira de compost uniquement pour les bacs à fleurs ! ) mais parce que mesdames devront choisir : s'armer de patience ou porter un imperméable à poches avec un gogirl dedans (qui permet à toutes les femmes de se soulager comme un homme) quand elles sont en ville!

 


Partagez-le sur Facebook Tweetez-le ! S'abonner à ce blog ? Envoyer cet article à un ami ? Le soumettre à Netvibes Ajoutez-le à Google Bookmarks