La mélisse pousse très facilement dans les jardins et sert à soulager des petits maux.

Les tisanes à la mélisse sont utilisées contre l'insomnie (les Espagnols et les Sud Américains en mettent quelques feuilles dans le lait du bébé pour qu'ils s'endorment plus vite) et pour faciliter la digestion.
Si vous voulez avoir une bonne tisane, sachez qu'il faut deux, trois belles branches de mélisse (10-20 g) pour une théière (équivalent deux grandes tasses). Porter à ébullition, puis laisser infuser, hors du feu, une dizaine de minutes avant de consommer. Les fleurs, de couleur blanche, apparaissent l'été, elles ont une forme de cloches et sont encore plus aromatiques dans les infusions et même dans les pesto.

La mélisse est aussi très efficace contre l'herpès. Il suffit de tamponner très régulièrement et cela dès que l'on sent poindre le bouton d'herpès, le suc de la feuille fraîche sur la lèvre, le bouton séchera plus rapidement. Vous pouvez aussi en faire en décoction (une poignée de feuilles ou de fleurs dans un verre d'eau bouillante que vous laissez infuser 10 minutes) et appliquée à l'aide d'une compresse. Facile à faire du printemps jusqu'à l'automne quand la mélisse pousse dans vos plate-bandes mais comme elle disparaît l'hiver et que la mélisse sèche n'a pas les mêmes propriétés, on peut, en prévention, d'un hiver fatiguant, faire une teinture mère … que l'on pourra utiliser pendant que la mélisse a disparu.

Melisse


La teinture mère est une préparation alcoolique qui permet de garder les propriétés des plantes. Il suffit de verser dans l'alcool les feuilles ou les fleurs et de laisser reposer plusieurs jours (le pot doit être rempli au tiers de fleurs et recouvert d'alcool). Remuer tous les jours la préparation et l'aérer en ouvrant le couvercle. Filtrer au bout de 3 semaines et verser le précieux liquide dans un petite fiole opaque que vous aurez au préalable désinfecter à l'eau bouillante. Conserver dans une pièce fraîche et sombre.