Tour de Bretagne à pied, à cheval ou à vélo… idée de vacances sportives en Bretagne

Destination : vacances, loisirs et sport

Le Tro Breizh (tour de Bretagne) est aujourd’hui une belle et longue randonnée que l’on peut organiser… Une belle balade de quelques centaines de kilomètres … à faire à pied, à vélo ou à cheval … d’une seule traite (et là quelques jours ne suffisent pas, il faut prévoir plusieurs semaines…) ou en plusieurs étapes (et en profiter pour visiter des coins sympathiques), en famille ou en groupe, en solo ou en couple… Les parcours sont prévus avec les arrêts qui vont bien… crêperie ou restaurant gastronomique, hôtel de charme ou gite, petit ou gros budget …

Ce pèlerinage date du Moyen Age. Il s’agissait de prier les sept saints fondateurs de la Bretagne, à l’origine de l’évangélisation bretonne. La légende dit même que ces 7 Saints sont des frères septuplés (ils devaient être tués à la naissance par leur mère Domnonée… car elle avait dit que les jumeaux étaient les enfants du péché). Ces sept frères (Seizh Breur) seront protégés par Dieu et, pour leur sécurité, envoyés en Armorique. Là, ils se sépareront pour évangéliser la Bretagne. Et c’est cette légende qui est à l’origine du Tro Breizh… et des 7 évéchés historiques bretons : Corentin à Quimper, Patern à Vannes, Pol Aurélien à Saint-Pol-de-Léon, Samson à Dol-de-Bretagne, Tugdual à Tréguier, Brieuc et Malo dans leur ville respective. Les pélerins de l’époque effectuaient le pélerinage en un mois environ (plus de 600 kilomètres).

Tous les Chrétiens bretons devaient accomplir une fois dans leurs vies le Tro Breizh… au risque de devoir le faire une fois trépassés… et là, le parcours, même pour les bons catholiques, était bien long…

La légende rappelle encore que le croyant qui ne l’avait pas réalisé vivant, devait faire son tour de Bretagne en avançant d’une longueur de cercueil par nuit… Alors pour faire les kilomètres requis, il fallait un certain temps avant de pouvoir goûter au repos…

Depuis 1994, une association « Les Chemins du Tro Breiz » a relancé le tour de Bretagne à pied. Elle conseille d’effectuer chaque année une semaine de marche. Et donc de le réaliser en 7 ans. C’est une variante bretonne des chemins de Compostelle !
Historiquement donc, et pour les puristes, le Tro Breizh relie les diocèses des saints fondateurs de Bretagne. Mais rien ne vous empêche de faire le votre (de Tro Breizh) et de prendre des libertés avec le Ciel !

Revenons à notre balade :
Dol
est une des étapes du tour. Saint Samson est le saint patron de la ville. C’est encore un des saints fondateurs bretons, qui a sa sculpture de granit à Carnoët, dans la vallée des Saints. Sculpté par Jacques Dumas et Pierre Marie Clavier, il fait partie des premières statues à être exposées sur le site. Il est représenté avec une sirène

Pour la statue de saint Samson, nous nous sommes inspirés de la légende  » Saint Samson au pays de Pleumeur  » d’après l’étude réalisée par Daniel Giraudon (professeur des universités de breton à l’université de Bretagne occidentale, chercheur au CRBC (centre de recherche bretonne et celtique).

Pour la sirène c’est grâce à elle que Samson a pu voir le jour. La mère de St Samson a porté secours à une sirène, qui lui a donné un fils (elle était trop âgée pour en avoir un), par la suite elle lui a donnée vigueur et force.

explique Jacques Dumas.

Photo de Samson

Samson, comme presque tous les autres saints fondateurs n’est pas un Breton d’Armorique… Il est né au Pays de Galles et a émigré …

C’est un maître en médiation entre les animaux et avec les hommes : il commande aux oiseaux qui détruisent les récoltes, il chasse le serpent qui occupe la grotte où il souhaite s’installer… Il intervient aussi chez les humains et règle les conflits politiques entre les Francs et les Bretons. Bref, Samson est l’ancêtre du médiateur, un « pro » de la gestion des conflits… Il est à l’origine du diocèse de Dol.
Il meurt à Dol vers 565. Sa fête est le 28 juillet.

A l’autre bout de la Bretagne, à la fin de votre Tro Breizh, il y a Saint Pol Aurélien… qui scrute l’horizon à Carnoët.C’est David Puech qui en est l’artiste.

Statue de Pol Aurélien

Ce saint est à l’origine de bien des miracles de la région….C’est grâce à lui que l’île de Batz a été libérée du dragon qui terrorisait la région…. Lui aussi vient du Pays de Galles, arrive à Ouessant et finalement s’installe à Saint Pol de Léon, ville à laquelle il a laissé son nom.

Lire cet article en anglais : Sport and tourism in France : Tro Breizh in Brittany

Partager :

4 réflexions au sujet de “Tour de Bretagne à pied, à cheval ou à vélo… idée de vacances sportives en Bretagne”

  1. encore une découverte pour moi .. je ne connaissais pas du tout le tro breizh .. je vais regarder sur la carte ce que ca donne avec les diocèses que tu cites ! mais ca doit en faire des bornes !

    Répondre
  2. Plus de 600… entre 6 et 700… Et ca fait un drôle de tour en suivant les dicoèses… Il vaut mieux être plus "buissonnier" et se faire son itinéraire perso !

    Répondre
  3. Bonjour,
    Le fameux Tro Breizh qui signifie en breton le tour de Bretagne. Un joli mot qui donne effectivement envie d’en voir plus de notre si jolie région que ce soit de l’Amor our de l’Argoat.
    Un bel article que voici.
    A bientôt

    Répondre
  4. Oui c’est un beau tour entre deux mille et trois mille kilomètres si l’on fait le tour par les côtes et les sentiers douaniers…. mais dans ce cas là on s’écarte du troo breizh !

    Répondre

Laisser un commentaire