Vignes et raisins… recette d’une tarte aux raisins sauvages

Encore une de mes balades dans le futur parc de la ville. Les jardins sont toujours à l’abandon et on y trouve tout ce que la nature produit en automne. Il y a notamment de magnifiques vignes sauvages. Ou plutôt redevenues sauvages. On est habitué à voir ces arbrisseaux bien domestiqués dans les champs et coupés au cordeau. Mais si on lui tourne le dos quelques années, on re-découvre que la vigne aime grimper. Ses tiges peuvent être très longues, elles poussent … au sol, en attendant de rencontrer un appui qui lui permettra de quitter la terre pour s’épanouir sur de vieux troncs d’arbres un peu mourants. Et comme elles n’ont été ni palissées, ni pincées, ni taillées, elles atteignent pour certaines des tailles impressionnantes. Et sont couvertes de fruits.

Vigne sauvage

J’ai pu mangé des baies noires et des baies blanches. Les grappes n’ont pas été éclaircies par une main connaisseuse et on trouve donc des raisins arrivés à maturité à coté de raisins encore très aigres ! Peu importe, j’ai fait ma cueillette et tenté une tarte aux raisins avec ceux qui me semblaient trop acides.

La Recette

Préparer une bonne pâte brisée. En faire une boule et la laisser reposer le temps de préparer les fruits et la préparation à verser sur la pâte. Étaler votre pâte dans le plat. On déposera les grains coupés en deux. La couche de fruits doit couvrir entièrement la pâte.


Pour l’appareil à verser sur la pâte

3 œufs

une petite boite de crème fraiche liquide

80 grammes de sucre

Recouvrir la pâte de la préparation à base d’oeufs, de crème et de sucre. Cuire entre 30 et 45 minutes dans un four à 6 (ou équivalent 180°). C’est divin. Un brin d’acidulé avec une petite touche de sucre. Un ravissement de l’automne !

Partager :

Laisser un commentaire