Recettes à l’agar-agar : la confiture de poires

La première fois que j’ai entendu parler de l’agar-agar, c’était à Roscoff dans un magasin qui vendait des algues (et qui faisait des conférences expliquant toutes les vertus de ces plantes marines). Ensuite, j’ai oublié… jusqu’au début de ma vie de blogueuse, quand j’ai découvert le blog de Clea cuisine, la spécialiste de l’agar-agar…
Cléa a vécu au Japon et s’y connait…en algues…

Elle explique que l’agar-agar est une algue rouge commercialisée sous forme de poudre ou de filaments… Préferez la poudre, c’est beaucoup plus facile à utiliser et moins long à cuire… d’après notre spécialiste. C’est un gélifiant puissant, plein de minéraux, consommable par les végétariens (la gélatine est faite avec du porc et du bœuf), elle permettrait au corps d’éliminer les métaux lourds, elle est sans calorie et sans goût.. Bref, un vrai produit miracle.
Cerise sur le gâteau : c’est une algue qui pousse sur nos fonds bretons et qui est récolté en Bretagne… Amateurs de produits locaux… Bonjour !

Bref, je ne veux pas mourir idiote, ni passer à côté des produits tendance (encore que !). J’en avais donc acheté, il y a quelques mois… et je l’avais oublié (décidément, Alzheimer me guette)… Jusqu’au jour où ma charmante voisine préférée (coucou Gaël) me raconte qu’elle fait des confitures avec cette algue bretonne… et là, tout ce que j’ai accumulé sur l’agar-agar depuis des décennies rejaillit…

C’est vrai qu’il en faut très peu … La préparation prend à chaud mais cela ne se voit qu' »à froid ». Alors ne faites pas comme moi, j’en ai rajouté dans ma confiture en pensant n’en avoir pas mis assez… car elle ne prenait pas (alors qu’on dit qu’une toute petite minute de cuisson suffit!). Du coup, ce n’est plus de la confiture maison que j’ai faite mais des pâtes de fruits en pôt qu’on étale sur le pain…. Il faut juste savoir être patient et attendre que ça refroidisse quelques heures !

Voilà mes petits conseils… pour réussir…

Poires


La recette

1 kilogramme de fruits (poires)

500 g de sucre

1 cuillère rase d’agar-agar

un jus de citron

Peler et couper en petits morceaux vos poires. Ajouter le sucre. Faire reposer quelques heures. (Jusque là, c’est comme la recette de grand mère). Cuire 15 minutes et ajouter l’agar-agar. Faire cuire encore une minute. Mettre en pots.

Avantage de cette algue : vous diminuez le temps de cuisson de vos confitures de fruits qui donnent beaucoup de jus (poires, abricots, pêches, fraises…).

Inconvénient : elle ne se conserve pas aussi bien que la confiture traditionnelle.

Recette à décliner avec n’importe quel fruit.

Cléa donne une recette de confiture de fraises et explique qu’il faut consommer les confitures dans les deux mois et les conserver au frigidaire. J’ai donc personnalisé la recette en faisant cuire plus longtemps la confiture sans l’agar-agar… A voir si cela me permet de la conserver hors réfrigérateur et plus de temps. Affaire à suivre donc.

Pour en savoir plus…Lisez le livre que Cléa a publié en 2007 : Agar-agar, secret minceur des japonaises.

Peches
bretonnes de jardin

Lire cet article en anglais : Agar-agar recipe : home-made pear jam

Partager :

6 réflexions au sujet de “Recettes à l’agar-agar : la confiture de poires”

  1. Je n’aurais pas eu l’idée d’ajouter de l’agar- agar dans les confitures, mais pourquoi pas quand on a des fruits très juteux… Moi, j’utilise un petit truc, c’est d’ajouter des mûres (quand j’en ai !), quelques soient les fruits et leur tanin permet une prise assez rapide. C’est souvent agréable comme saveur… Merci Bb pour ton article fort intéressant, bonne soirée et A+ Shuki

    Répondre
  2. Et moi, je n’aurais pas eu l’idée des mûres… Je ne connaissais pas ces vertus aux mûres. Je vais aller en cueillir et en congeler quelques unes pour mes prochaines confitures. J’imagine qu’elles ont les mêmes performances que les pépins de pommes… En tout ca, entre la touche de goût et les propriétés de faire prendre les confitures plus rapidement, je vais tenter. Merci pour l’info et bon week end !

    Répondre
  3. j’ai appris à connaitre cet ingrédient dans les blogs de cuisine, il y a beaucoup de recette où elles en mettent, les crémes dessert par exemple !
    en ce moment c’est vrai c’est la pleine période des confitures , mais je n’en mettrais pas, parce que je mets mes pots dans le garage et je garde jusqu’aux prochaines confitures … je fais le plein pour l’hiver et les cadeaux d’invitation à diner aussi … en général ca plait beaucoup … lol

    Répondre

Laisser un commentaire