Les alignements d’Aurelie Nemours sont parfaitement alignés sur leur ombre…

Préparez vous… Si, si, l’été arrive, c’est le 21 juin… Le jour d’équinoxe où la durée du jour et de la nuit est presque la même (à quelques minutes près). Et c’est, parait-il, le 21 juin, à 6 heures (heure solaire), qu’il faut aller voir les alignements du XXIe siècle d’Aurélie Nemours. Car les colonnes et leurs ombres seront parfaitement alignées…

Ce monument a été érigé en 2005 dans un nouveau quartier au nord de Rennes, près du parc de Beauregard. Il est accolé à la FRAC (fonds régional d’art contemporain). Les alignements ont été inaugurés post mortem en 2006, quelques mois après la mort de l’artiste.

Ce sont 72 colonnes en granit gris de Louvigné-du-Désert (une commune bretonne située sur des gisements granitiques qui vont jusqu’à la côte de granit rose, à une soixantaine de kilomètres au nord-est de Rennes) qui rappellent le passé mégalithique de l’Ouest de la France, les menhirs de Carnac ou, plus loin, le site de Stonehenge.

Les alignements du XXIè siècle d'Aurélie Nemours

Les pierres taillées, toutes semblables, font 4,5 mètres de hauteur et 90 centimètres de largeur. Elles sont très précisément installées, épousant la forme d’un grand rectangle. Aurélie Nemours, l’artiste qui a créée l’oeuvre, a voulu que les monuments de granit soient orientés pour que l’ombre de la colonne colle à la colonne voisine…. C’est une vision contemporaine des menhirs de nos hommes du Néolithique qui orientaient aussi leurs pierres, leurs dolmens et autres cairns en fonction du soleil. Les amateurs de vieilles pierres pourront se balader entre les éléments et admirer le travail de l’artiste Aurélie Nemours

Les alignements du XXIè siècle d'Aurélie Nemours à Rennes et le bâtiment de la Frac

Cette artiste et peintre (1910-2005), amoureuse de l’abstraction géométrique, de l’exigence n’est pas bretonne mais elle est appréciée du musée des Beaux Arts de Rennes qui expose plusieurs de ses tableaux. Elle l’est aussi par la mairie de Rennes puisque cette œuvre incarne un record non égalé depuis longtemps au niveau national, L’Alignement du XXIe siècle étant la plus grosse commande publique de ces dernières décennies….

Partager :

4 réflexions au sujet de “Les alignements d’Aurelie Nemours sont parfaitement alignés sur leur ombre…”

  1. Bonjour Hélène,
    On ne sait pas trop ce que représentaient les anciens menhirs mais c’est certain que pour nous ils incarnent un passé lointain qui a disparu avec le monde romain. La Bretagne témoigne d’une présence importante de cette culture si compliquée à déchiffrer.
    Alors ces nouveaux blocs de granits tout droits et alignés nous replongent face à notre propre culture (éduquée en art ou non). La difficulté de mettre en place de tels monuments ne peut nous laisser insensible. Comme c’est le cas pour les pyramides, on ne peut s’empêcher d’y voir une concentration de forces humaines d’un esprit pour les guider et un peuple pour soutenir ce projet. Je suis curieux d’aller voir cela de près, mais je n’y serais pas demain 🙂

    Répondre
  2. Ce sont des menhirs modernes…. superbement taillés qui rappellent que les techniques actuelles sont bien précises… mais qui nous font nous émerveiller sur les capacités de nos ancètres à extraire de tels monstres de pierre des carrières et de les transporter vers l’endroit voulu. Si ca se trouve même, c’est par lévitation que les pierres se retrouvaient où elles sont aujourd’hui !

    Répondre
  3. Bonjour Hélène,
    De passage à Rennes pendant 2 jours je suis allé voir ces alignements de granit au milieu des barres d’immeubles.
    A la fin du jour il y avait une ambiance Stonehenge, l’idéal pour faire des photos !
    En sortant de la voiture ma fille a couru direct à l’intérieur pour y faire une partie de cache-cache, inutile de dire qu’elle a adoré ce lieu.
    J’ai remarqué des traces de feu sur le sol, il doit se passer un tas de choses ici, l’imaginaire est vite embarqué.
    J’ai eu la sensation de rentrer dans un temple avec toutes ces colonnes, il n’y a pas de plafond, mais à la tombée du jour la lumière vient de l’horizon, on se retrouve alors dans un bâtiment sombre avec une porte lumineuse au fond.
    Je te rassure Hélène, je n’ai pas été en direction de cette lumière divine, j’ai réussi à retrouver ma fille et à sortir de cet endroit étrange.

    Répondre
  4. Je suis bien contente que tu es retrouvée ta fille ! Il va même falloir que tu reviennes un jour d’équinoxe maintenant que tu as gouté à l’ambiance ! Mais que tu tiennes bien la main de ta fille… Je suis très heureuse que chaque année mon blog te donne de belles idées de balade…. Ca donne envie de continuer…. Bonne rentrée !

    Répondre

Laisser un commentaire