Algues, thalasso, homards et exotisme à Roscoff

La légende autour de la voie express de Roscoff continue…

5 – Ce sont les pêcheurs, les casiers et les homards qui ont voulu une autoroute.

6 – La renommée de Roscoff viendrait des algues et des scoubidous !

7 – Que nenni ! C’est Notre Dame de Kroas Baz, un exemplaire de l’art religieux breton qui a fait la réputation roscovite !

8 – Pas du tout, c’est le jardin exotique qui est à l’origine de cette autoroute

9 – C’est Sainte Barbe qui a donné à Roscoff sa voie express !!!

10 – Vous dites n’importe quoi, c’est pour aller à l’île de Batz qu’on l’a faite cette voie express

Port de Roscoff

5 – Ce sont les pêcheurs, les casiers et les homards qui ont voulu une autoroute!

Les viviers à langouste existaient déjà au XIXè (le Guide Joanne de 1884 en parle). Aujourd’hui les viviers contiennent coquillages et crustacés grâce aux renouvellement d’eau à chaque marée.

Le port de pêche près de l’embarcadère pour Batz abrite des bateaux caseyeurs. Ces embarcations déposent les casiers en mer et les remontent… pleins de homards et de langoustes…

Bateaux et casiers, en arrière plan Sainte Barbe

6 – La renommée de Roscoff viendrait des algues et des scoubidous !

Les algues, c’est un des autres vies de Roscoff. Comme on l’a déjà dit, cette côte bénéficie d’un climat particulier grâce au Gulf Stream (ça va peut être changer avec le réchauffement climatique – le courant risque de se déplacer ou de disparaître mais c’est une autre histoire) et est le foyer unique de plusieurs centaines d’algues. Même les Japonais s’intéressent à nos plantes maritimes…

La région est consciente de cette richesse depuis fort longtemps… Elles ont et servent encore d’engrais pour l’agriculture locale …

Depuis la fin du XIXè siècle, on leur a trouvé d’autres utilités : grâce au Docteur Bagot, le premier centre de thalassothérapie (soins par la mer) en France est crée. L’institut RockRoum, qui existe toujours (site au bord de mer) se sert des algues pour soigner (notamment les rhumatismes, les maladies osseuses)… Louison Bobet y séjourna.

Un intérêt ne vient jamais seul : l’existence d’un centre d’études biologiques, qui date de 1872, on l’appelait alors le laboratoire de zoologie expérimentale et qui continue comme laboratoire international de recherche maritime (CNRS) prouve la spécificité de la zone.

Aujourd’hui, l’été, des bateaux armés d’un long bras vont cueillir les algues dans les profondeurs… et ce long bras, on l’appelle le …. scoubidou

7 – Que nenni ! C’est Notre Dame de Kroas Baz, un exemplaire de l’art religieux breton qui a fait la réputation roscovite !

Roscoff existait déjà à l’époque romaine. Au Moyen Age mais il dépendait de Saint Pol de Léon. Alors comme le hameau était riche, il souhaitait se libérer de la tutelle de son voisin, au moins pour les questions de vie ou de mort.
Financée par les armateurs et marchands de la ville, qui voulaient baptiser, se marier et mourir sans avoir recours à Saint Pol, ils ont réussi à construire Notre Dame de Kroas Baz.

Cet ensemble architectural (XVI et XVII) avec son église gothique flamboyant, son enclos et ses ossuaires est doté de symboles maritimes des corsaires et des marchands : canons, caravelles sculptées en ex voto…

Caravelles et canons sur l'église

Des maisons du XVIè avec des sculptures et des gargouilles, vous en verrez dans d’autres parties de la ville.

Notre Dame de Kroas Baz (clocher de granit à balcons, tourelles et lanternons de 1550) a été restaurée et est toute colorée et décorée : voûte bleue lambrisée, poutres, frises… allez y faire un tour.

Dans l’enclos : deux chapelles-ossuaires. L’une transformée en chapelle Sainte Brigitte lieu de célébration des fiançailles et l’autre, qui n’avait pas de porte à l’origine, mais deux étages de baies où l’on jetait les os.

Ossuaire

Une plaque commémorative à Mme Silburne une anglaise qui aida les prêtres réfractaires (ceux qui ne voulaient pas abandonner la religion) pendant la Révolution.

8 – Pas du tout, c’est le jardin exotique qui est à l’origine de cette autoroute

Le jardin exotique de Roscoff possède des espèces subtropicales (c’est encore un coup du climat). Organisé autour du rocher de Roch Hievec, cette petite hauteur à 18 mètres offre un beau panorama sur la baie de Morlaix.

Du jardin vous pouvez faire une belle rando sur le sentier des douaniers vers Saint Pol (vous passerez devant l’ilôt sainte Anne et le Château de Kernevez, ca vaut le coup d’oeil).

9 – C’est Sainte Barbe qui a donné à Roscoff sa voie express !!!

La Chapelle Sainte Barbe date du XVIIè siècle. Construite pour se protéger des ennemis de l’église et des invasions de pirates, elle est rarement ouverte mais sert encore pour le pardon. Situé sur un tertre rocheux, elle domine l’entrée de la baie et ses murs blancs servent d’amer (repères pour les bateaux).

10 – Vous dites n’importe quoi, c’est pour aller à l’île de Batz qu’on l’a faite cette voie express

Le port en eau profonde accueille les car ferries de Plymouth et de Cork . Dans le centre ville, vous verrez l’autre port plus modeste et dépendant des marées. C’est d’ici que part la navette pour l’île de Batz. L’estacade (500 m de long) permet à marée basse d’attraper le bateau. Et il y en a beaucoup…

Estacade pour le bateau pour Batz

Lisez cet article en anglais : Seaweed, thalasso, lobsters and exotism at Roscoff France

Partager :

5 réflexions au sujet de “Algues, thalasso, homards et exotisme à Roscoff”

  1. Oui c’est vrai. Il y a un centre de recherches en biologie qui rassemble de nombreux étudiants et chercheurs dont la passion est la mer. La zone de Roscoff est riche en algues et il y a encore beaucoup à faire pour toutes les découvrir et les connaître… On va sûrement dans les années à venir s’émerveiller de leurs propriétés gustatives, cosmétiques ou curatives… c’est un monde qui est encore très peu connu et qui va révéler des surprises sans aucun doute.

    Répondre
  2. Savez vous si l’on peut acheter des algues fraiches sur place ? Ou sont elles toutes deshydratées… Ou puis je trouver des recettes faciles à faire avec des algues ?

    Répondre
  3. A Roscoof il y a plusieurs magasins qui vendent des algues… déshydratées et vous explqieunt comment les utiliser, les cuisiner, les faire cuire… Vous apprendrez tout sur la récolte, les différentes algues connues, leurs propriétés… Roscoff est vraiement le site de référence. La preuve, les Japonais qui en consomment beaucoup, en importent de Roscoff ! Belle preuve de qualité non ?

    Répondre
  4. Faire une Thalasso dans le Finistere, mon reve. J’ai passé des vacance à Roscoff il y a longtemps ! Mais quand je suis retournée sur la cote, j’ai vu que les algues etainet plus présentes qu’avant? ou alors je m’en suis plus préoccupée ! Roscoof pour moi, c’est surtout cette porte vers Plymouth. Ma soeur vit en Angleterre et on part toujours de Roscoff quand on va la voir ! Je n’ai par contre jamais été sur ctte petite ile en face de Roscoff, Batz je crois ! mes prochaines vacances me mèeneront peut être à faire des randonnées sur les sentiers pédestres dans le Finistère, et je ferai peut être un bond à Batz

    Répondre

Laisser un commentaire