Consommation de tonnes de carbone, de C02 ou de gaz carbonique…

Polémiquons… Oui en ces temps instables, climatiquement changeants et inquiétants, comment trouver le ecologically correct ?

Avec le sommet de Copenhague, on est bien obligé (e) (s) de se poser des questions et de se regarder en face, en dessous, par dessus et sur les côtés ! Et qu’est ce qu’on voit ?!

Vous êtes vous déjà demandé quelle était votre empreinte écologique en CO 2, vos tonnes de carbone consommées ? En d’autres termes, êtes vous plutôt méthane ? Ou gaz carbonique ? Ou carbone ?


Selon vous, qui remporte la palme (la tonne de carbone) parmi ces différents concurrents ?


1 – Notre premier volontaire est un cadre français, un bon vivant qui se chauffe au bois, utilise des lampes basse consommation et prend tous les matins son vélo (10 kms aller et 10 retour) pour se rendre sur son lieu de travail. Il prend 4 fois par an un vol Paris New York… pour son boulot !

2 – Notre deuxième recrue est un Canadien, conducteur de 4×4. Il habite sur la côte. Il va à la chasse tous les weekends (quand elle est ouverte) dans une forêt à 30 kilomètres de chez lui. Il a une éolienne dans son jardin. Et l’été, il n’a pas besoin de partir en vacances puisqu’il profite de la mer en face de chez lui.

3- Notre troisième concurrent est une concurrente : une randonneuse devant l’éternel, à la retraite, qui a abandonné sa voiture et n’utilise plus que les transports en commun pour se déplacer. Végétarienne, elle a aussi cessé de manger du poisson et ne consomme que des produits locaux (elle se fait livrer son panier paysan toutes les semaines). Elle habite une maison passive. Son grand bonheur randonner au loin, dans l’atlas marocain, dans les Andes sud américaines…

4 – Notre quatrième participant est un jeune étudiant américain. Il a depuis bien longtemps oublié les documents papier et traite tous ses courriers, factures et autres par internet. Il n’a pas de voiture, se déplace en bus ou en vélo, c’est selon. Fini les voyages, il préfère surfer sur le net… et faire pipi (sic) sous la douche. Seul petit plaisir : la viande rouge et saignante… une fois par jour….

5 – Cinquième candidat : un jeune couple qui vit dans une maison individuelle des années 70, sans isolation ni double vitrages. Loin d’une grande ville, ils s’organisent avec les voisins en faisant du covoiturage pour aller travailler. Un petit potager pour les légumes, des meubles en matériaux recyclés, un bébé avec des couches lavables… Ils ne supportent pas le froid et vivent dans un appartement bien chauffé… 25°…

Les résultats de la compétition sont les suivants : une tonne équivalent de consommation de tonne carbone équivaut à :

– 250 kg de bœuf , 100 kg de veau (candidat n°4)

– 12 000 kilomètres de voiture en ville ou 8500 kilomètres en 4×4 par an (candidat n°2)

– Un an de chauffage au fuel, 3 ans de chauffage électrique (candidat n°5)

– Un vol Paris New York (candidat n° 1 et n°3)
(source : Le Monde)

Bilan : ils sont tous bons pour le peloton…

J’ai fait le test… de l’empreinte écologique pour moi et pour la famille… C’est facile à faire, intéressant et ça ne prend que quelques minutes.

Actuellement l’empreinte moyenne d’un Français est de 4,9 hectares, de 9,2 hectares pour un Américain et de 1,4 hectare pour un Africain. L’empreinte soutenable pour qu’on vive tous correctement sur cette terre est de 2,1 hectares.

Lisez cet article en anglais : The global threat of climate change : 5 candidates did the test

Partager :

7 réflexions au sujet de “Consommation de tonnes de carbone, de C02 ou de gaz carbonique…”

  1. Avec la Bretagne qui souffre actuellement de froid polaire et la menace qui pèse sur notre alimentation en électricité, comment ne pas y penser encore un peu plus que d’habitude.

    Répondre
  2. merci de votre passage et pour le test qu’il faudra que je prenne le temps de faire.
    J’en avait déjà fait un mais le résultat était catastrophique car il ne prenait pas en compte le nombre de personnes quand on demandait la taille de la maison ou de la voiture, alors 250 m2 et une familiale ça fait beaucoup mais pour 6 ça change tout… Enfin, on a des progrès à faire !
    Bonnes fêtes, avec une consommation modérée :)))

    Répondre
  3. Bien avant que les préoccupations climatiques prennent le devant de l’actualité je faisais attention à ma consommation. Une toute petite retraite m’aide beaucoup dans cette démarche. Je pense que c’est dans cette direction qu’il pourrait se trouver des solutions. Cette taxe carbone qui va nous tomber dessus dans quelques jours, croyez-vous qu’elle va modifier le comportement de tout ces nantis dont les revenus sont si faramineux que les dépenser doit être un boulot à plein temps ?!?

    Répondre
  4. Avec tous les sceptiques, et déjà que les foules n’étaient pas très motivées, que va devenir notre planète…
    Tout le monde dit pourtant qu’il faut faire quelque chose… ou plutôt arrêtez d’etre super gourmand…
    Va -t-on y arriver ? je suis un brin pessimiste !

    Répondre

Laisser un commentaire